Regard citoyen sur l'actualité
Lectures critiques et subjectives

lundi 25 février 2013

Publication de mon nouveau roman aux éditions Myriel


Publication du Janus et les lâches, mon nouveau roman.



La quatrième de couverture est celle-ci:
Les affres ou les charmes de l’époque et du temps pèsent sur Collebeuville, petit village de Normandie. 1968 vient de commencer dans ce morceau de France tour à tour chimérique et oublieux des leçons de l’avenir.

Et alors que la grande histoire se précipite, alors que les mouvements sociaux se multiplient avant la grande déflagration de mai, on discute et on palabre à Collebeuville. Attablé au café du village on refait le monde ; on s’interroge sur le sens qu’on lui attribue.
Il y a là Mado, grand-mère humaniste ; Irène, mère soucieuse à l’excès ; monsieur Jambert, maire du village en deuil de la mort de son fils depuis un quart de siècle. Il y a aussi Gaétane, la belle-fille jalouse de monsieur le maire ;  monsieur Colette ; le père Etorre ; Francis et son frère Roméo ; Josiane, femme à la bonté souvent prise en pitié.
Et tout autour de cette engeance insouciante il y a Bastien, Enfant polisson qui les sauvera tous.
Car, paradoxalement, c’est à cet être pur que reviendra la responsabilité de sauver le village de la terrible revanche qu’un homme fou, Janus subtile, fomente contre lui. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire