Regard citoyen sur l'actualité
Lectures critiques et subjectives

vendredi 7 décembre 2012

Parution de Ce(ux) qui reste(nt): extrait n°4

Chapitre Un (suite...)


Un centre ville superficiellement agité offre à ce lieu de repos l'apparence d'une impossible importance. Puérilement, chacun aime se rendre chez Larry, l’un des seuls coiffeurs de l'endroit, afin de se faire le témoin, hypocrite, des dernières confessions volées. Plus haut dans la Main Street un armurier s’enrichie sur la peur de cette communauté facilement impressionnable. Les loyers, souvent prohibitifs, sont à la mesure de ce trop plein rassurant de fausses promesses.
Mais le malheur, en s’invitant ici, allait se charger de tous les rappeler à l’ordre : on n’est épargné par la souffrance que le simple temps d’un songe à l’échelle de toute une vie.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire