Regard citoyen sur l'actualité
Lectures critiques et subjectives

mardi 26 juin 2012

La guerre d'Espagne vue du camp des sacrifiés


 Ma guerre d'Espagne - Sygmunt Stein

En 1961, Sygmunt Stein, un ancien brigadiste de la guerre d'Espagne raconta sa guerre d'Espagne. Celle d'un simple troufion du camp républicain pourrait-on dire. Il y narre les débordements de violence et de débauche des chefs communistes de la révolution espagnole, pour, in fine, nous donner à voir l'ampleur de la terreur et de l'injustice qui régnait alors dans le camp des antifranquistes.
Pour preuve cette scène se passant à Albacete en 1937 où les Brigades internationales ont posé leur quartier général. Stein y décrit les montagnes de victuailles et de champagnes qu'ingurgitent les chefs communistes alors que sur le front, les simples combattants, comme lui, manquent de munitions et de médicaments. 
Les femmes sont également là; nombreuses, lascives et belles venues des quatre coins du monde pour défendre la cause anti fasciste. 
Ce que nous propose Stein n 'est en rien un reniement mais le constat d'une nostalgie. Celle d'un homme qui en regardant la trahison de son idéal pour ceux qui étaient censés le servir comprend en grande partie les raisons  de la victoire finale du franquisme à la fin de la guerre civile. 
Instructif et fascinant ce livre témoignage est lumineux de sobriété et de pudeur matinée d'amertume. En finissant de le lire on est vient à être bouleversé par le sacrifice de ces hommes trahis par ceuxqui devaient les commander.

Voir le livre sur le site de l'éditeur: 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire