Regard citoyen sur l'actualité
Lectures critiques et subjectives

mardi 1 novembre 2011

Suivre El poyo azado sur le post.fr




Enfermée dans sa logique répressive la Syrie doit répondre aux propositions de pacification adressées par ses voisins. Avec le risque, pour elle, de mesures de rétorsions beaucoup plus fortes à son égard si ces discussions venaient à échouer.
C’est aujourd’hui, lundi 31 octobre que la Syrie doit rendre sa réponse à l’ensemble de propositions adressées par ses voisins arabe. En effet les membres de la Ligue arabe ont fait part au pays Alaouite de leurs solutions pour sortir le pays de la spirale de violence dans laquelle il se trouve.
En ligne de mire pour tous ces pays le souhait, implicite, de ne pas voir se prolonger des troubles à la porte, rappelant dangereusement que le printemps arabe n’est pas clos. A cet effet la Ligue arabe a esquissé plusieurs pistes :
Lire la suite sur le post.fr:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire