Regard citoyen sur l'actualité
Lectures critiques et subjectives

mercredi 21 septembre 2011

DSK entre mine défaite, texte récité et fleur au fusil

Nouvel article Agoravox:


Le moment de vérité promettait d’être sincère jusqu’à l’improbable. Au lieu de ça l’interview de l’ex directeur du FMI a donné lieu à un troublant exercice de marketing pour une reconquête politique de plus long terme.

Les gesticulations verbales des premiers défenseurs de la cause strauss-khanienne (Le Guen sur LCI, Sabban sur itélé, Taubman sur BFMTV), n’auront fait qu’accréditer l’impression laissée béante dès l’interview de Dominique Strauss-Khan achevée : l’homme fut assurément en posture de reconquête politique.
A cela plusieurs arguments de bon sens :
1) Tout d’abord la forme implicite du propos. Dominique Strauss-Khan visait le ressentit sentimental dans ses propos. Il devait donner l’image d’un être de principe et d’émotion dans ce qu’il avait à raconter. Seule solution viable pour réparer les dégâts sur son image de ces quatre derniers mois. En effet quoi de plus réparateur que le parlé vrai une petite larme au coin des yeux ? C’est d’ailleurs pour ça qu’il lui fallait le 20 heures, moment parmi les plus fédérateurs au sein du P.A.F.

Lire la suite sur Agoravox: 
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/dsk-entre-mine-defaite-texte-100969

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire